Un Avenir Ensemble

Fondation un avenir ensemble
www.fondation-unavenirens…

I would like to be invited into "Un Avenir Ensemble".

Témoignages

 

«Michelin est certes un fabricant de pneus mais a toujours été un acteur de la société qui s’est donné pour mission de contribuer à la mobilité durable.»

Gérard Duhesme,
Directeur du site Michelin de Clermont-Ferrand.

Comment est né le partenariat avec la Fondation ?

À l’origine, Pascale Coget était entrée en contact avec notre directeur de la sûreté. Nous avons considéré que la démarche de la Fondation était totalement en phase avec la culture Michelin, et la Direction du Groupe l’a soutenue sans hésiter. À partir de 2009, nous avons parrainé 7 jeunes, sélectionnés dans des établissements de Clermont-Ferrand. Ce premier parrainage a été suivi de façon très attentive. 6 élèves ont brillamment passé le bac et ont poursuivi des études. La majorité de nos filleuls ont atteint un niveau d’études supérieur à celui envisagé au départ, et ce, grâce au dispo- sitif de parrainage. À travers ces parrainages, Michelin s’est donné pour mis- sion d’emmener les jeunes au-delà des ambitions qu’ils estimaient raisonnables. Après cette première séquence réussie, nous avons à nouveau souhaité parrainer 9 jeunes. Ces parrainages sont en cours.

Comment l’initiative a-t-elle été accueillie en interne ?

Il a suffi de laisser filtrer cette idée de parrainage pour que les candidatures affluent. Beaucoup de salariés ont expri- mé leur volonté d’accompagner des jeunes gens avec, en toile de fond, cette notion de reconnaissance du mérite qui fait partie du patrimoine culturel de l’entreprise. La dimen- sion humaine, et plus particulièrement le respect des hommes, est une des valeurs structurantes de Michelin. L’accompagnement des jeunes dans leur parcours et leur orientation fait partie de l’ambition implicite que s’est fixée l’entreprise.
 Michelin a d’ailleurs souhaité formaliser ces valeurs dans une charte «Performance et Responsabilité».La performance économique et la responsabilité sociétale constituent en effet pour nous deux notions indissociables. Michelin est certes un fabricant de pneus mais a toujours été un acteur de la société qui s’est donné pour mission de contribuer à la mobilité durable. Notre ambition est que les salariés de Michelin consacrent, à ce titre, 30 000jours par an à cet engagement sociétal.

Il existe donc des moyens de faire évoluer l’ascen- seur social ?

Il y a, avant tout, un vrai besoin d’interactions entre les diffé- rents acteurs de notre société pour offrir de vraies perspec- tives aux jeunes méritants. Les entreprises ont leur rôle à jouer au même titre que les autres. Toutes les initiatives de rappro- chements, par exemple entre le monde de l’Éducation et de la formation professionnelle et celui des entreprises, vont dans ce sens. La démarche de parrainage «Un Avenir Ensemble» est totalement dans cet esprit. Particulière- ment sensible à cette notion de « co-accompagnement » du filleul jusqu’à sa vie professionnelle, Michelin se fixe un objectif de résultat élevé. Les supports méthodologiques et l’encadrement proposés par la Fondation nous aident dans la démarche que nous avons initiée il y a 4 ans main- tenant et que nous envisageons de poursuivre et de renfor- cer dans le temps.

 

« Chacun doit avoir sa chance, quel que soit son point de départ. »


Jean-Marie Sander,
Président de Crédit Agricole SA
Membre du Conseil d’Administration de la Fondation Un Avenir Ensemble.

Comment percevez-vous le projet de la Fondation ?

Le projet de la Fondation est une magnifi que initiative. Le Crédit Agricole partage en effet, au même titre que les autres partenaires, des convictions fortes autour du thème de la mobilité sociale :
    • les entreprises se doivent de participer au renforcement de la cohésion sociale ;
    • l’entraide entre les générations et entre les milieux sociaux doit être encouragée au sein même de l’entreprise ;
    • la mixité est une source de performance ainsi que le refl et de la société dans laquelle nous évoluons
    • les jeunes sont notre avenir ; nous avons un devoir de transmission pour les aider à évoluer dans le monde de demain.
Forts de ces convictions, nous avons à coeur de soutenir une Fondation qui partage la volonté de renforcer les chances des jeunes générations et qui, comme le Crédit Agricole, valorise la méritocratie. Chacun doit avoir sa chance, quel que soit son point de départ. Donner sa chance à chaque individu, c’est renforcer ses possibilités de réussite sociale. Ce qui fait la différence au fi nal, c’est l’investissement personnel, le mérite, l’exemplarité et la capacité à gravir les échelons en répondant à un niveau d’exigence élevé.

Comment se traduit votre implication dans la Fondation ?

Notre implication va bien au-delà d’une simple stratégie de mécénat ; nous avons engagé une vraie action de soutien citoyen. Je siège moi-même au Conseil d’Administration et je sais notre DRH particulièrement impliqué. L’an dernier, nous avons accueilli une trentaine de jeunes de la Fondation pour une journée de coaching et de présentation de nos métiers (une manifestation organisée par la Fondation dans nos murs). Nous apportons également un soutien fi nancier qui prend la forme d’un mécénat de compétence. Enfi n, nous intégrons des jeunes dans le cadre des jobs d’été souhaités par la Fondation. Le Crédit Agricole a des besoins, nous recrutons 4 000 CDI cette année, et Un Avenir Ensemble a des propositions qui résonnent en nous. La Fondation est parfaitement bien gérée, elle est utile et son action a du sens. Pour nous, ce partenariat est et restera, demain encore, une évidence.