SAR France

Sons of the American Revolution - Branche française

I would like to be invited into "SAR France".

Adrien de Mandat

 

 

 

Adrien de MANDAT (1765-1811)

 

 


 

ORIGINES

 

Adrien Simon Galiot Marie de Mandat naquit au château de Mathault, près Brienne, le 8 Novembre 1765.

 

Il était le fils de Galiot Jean Marie de Mandat, Baron de Nully, officier aux mousquetaires du Roi, Grand Bailli dépée de Chaumont en Bassigny, et de Marie Françoise le Petit de Lavaux.

 

Il passa son enfance en Champagne entre les châteaux de Nully, Mathault et Chamarande (près Chaumont) et lhôtel de ses parents à Chaumont même jusquau 7 Septembre 1780, date à laquelle il fût mis en pension chez Monsieur Jon à Paris.

 

 

LA GUERRE D'AMÉRIQUE

 

Cest que son oncle Mandat vint le prendre le 12 Mai 1781 pour le conduire chez Monsieur du Pavillon lequel, se rendant à Brest, lemmena avec lui.

 

Un mois plus tard il passe son examen, est nommé garde marine le 11  juillet  et embarque sur le vaisseau LE FENDANT (74 canons) commandé par le chevalier de Dampierre et affecté à l'armée d'Europe sous les ordres du Comte de Guichen, laquelle forte de 24 vaisseaux met sous voiles de Brest le 25 juin et arrive à Cadix le 6 juillet, en repart le 23 en opération combinée avec la flotte espagnole pour la reprise de Minorque. Puis le flotte française remonte le long des cotes d'Espagne et de France jusqu'aux Sorlingues ( et rentre bientôt, contrariée par les vents !).

 

Débarqué du FENDANT le 21 octobre 1781, il passe alors sur LE TRIOMPHANT le 18 novembre 1781.

Le 12 Avril 1782, à bord du vaisseau de Monsieur de Vaudreuil, LE TRIOMPHANT (80 canons), il participe au combat des Saintes, de triste mémoire et bien connue par ailleurs.. Son protecteur, Monsieur du Pavillon, la moitié du crâne emportée par un boulet, meurt deux jours plus tard.

Les combats se poursuivent et La flotte se replie  au Cap Français, rendez-vous assigné aux navires en cas de séparation. Puis le 29 Août ce fut une arrivée  triomphale dans la rade de Boston.

 

Du 23 avril au 21 juin 1783  il passe sur L'AUGUSTE et revient en France

 

 

APRÈS LA GUERRE

 

Il sert alors  sert sur la frégate LA DANAÉ  du 19 février 1784 au 2 mars 1786,  essentiellement aux Antilles, mais aussi en Nouvelle Angleterre. (Cette frégate avait été lancée en 1782, après la prise de la précédente DANAÉ par les anglais le 13 mai 1779 près de Cancale).

 

Nommé Enseigne de Première Classe le 1er mai 1786 , Adrien poursuit sa carrière navale, ce qui ne l’empêche pas d’aller voir de temps en temps à Versailles, Monsieur de la Luzerne, dont il semble assez proche.

 

Le 27 Octobre 1787 il recueille le Comté de Grancey en héritage de son oncle Louis Galiot Aubert, Marquis de Tourny, Comte de Grancey, Lieutenant Général, Colonel du Régiment de la Reine, Commandeur de lOrdre de Saint Louis.

 

Nommé Lieutenant  de Vaisseau le 1er décembre 1788, il abandonne la Marine Royale en 1791.

 

Lété de lannée suivante, avec la plus part de sa famille, il part en émigration. Il reviendra dès la dispersion de lArmée des Princes. Ses  frères, eux, continueront de servir, dabord dans Colonne :