SAR France

Sons of the American Revolution - Branche française

I would like to be invited into "SAR France".

Auguste Bonable Meherenc de Saint-Pierre

 

Auguste Bonable de MÉHÉRENC de SAINT-PIERRE   (1741-1827)

 

 

 

 
  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fils de Michel Auguste de Méhérenc de Saint-Pierre et de Emilie Jeanne Desclos, il fut le quatrième marquis de Saint-Pierre.

Né en 1741, il fit ses études à La Flèche et entra dans la marine à l'âge de 14 ans, il parcourut successivement tous les grades de la compagnie des gardes du pavillon à Brest.

Il débuta par 7 campagnes qui lui valurent une nomination de lieutenant et la croix de Saint-Louis.

 

 

LA GUERRE D'AMÉRIQUE

 

Auguste Bonable de Méhérenc de Saint-Pierre servit successivement sous les ordres de d' Orvilliers, Guichen, d'Estaing et de Grasse

 

Au début de la guerre d'indépendance,  il sert sur le vaisseau La Couronne. Ce navire de 80 canons (Cne Huon de Kermadec) ayant à son bord Duchaffault, lieutenant général, commandant  l'escadre blanche et bleue au sein de l'armée navale sortie de Brest le 8 juillet 1778 sous les ordres du comte d'Orvilliers, participa à la bataille d'Ouessant.

Puis de 1778 à 1781 il sert sur le navire  Le Magnifique  de 74 canons (Cne de Brach) et contribua ainsi à la prise de La Grenade et à la levée du siège de  Savannah. (Le Magnifique  s'échoua par la suite, en août 1782 sur l'île de Lowels  par la faute du pilote américain, et le Congrès décida de le remplacer en offrant à la France le vaisseau America)

Il est promu au grade de capitaine de vaisseau en mai 1781

Ses actions au cours de cette guerre lui vaudront en 1784 d'être reçu dans l'ordre de Cincinnatus

Son état de santé éprouvée par 30 ans de mer le contraignit à prendre sa retraite en 1785.

 

 

APRÈS LA GUERRE

 

Elu député de la province en 1788 il défendit les franchises de la Bretagne.

En 1792, il est volontaire à l'avant-garde du prince de Condé et après le licenciement de cette armée il se retire à Jersey et s'adonne à de petits travaux de jardinage.

Rentré en France en 1802 il dispense ses conseils d'agriculture ...aux nouveaux possesseurs de sa fortune.

Lors de la disette de1816, il prend soin des pauvres de Pléguien et cède à moitié du prix courant ses grains en grenier au profit des indigents de Saint-Brieuc.

 

Promu contre-amiral au titre de l'honorariat en 1823, il refuse d'en toucher la pension.

En 1824, il joua un rôle important dans la désignation des chambres  et vit son éloge publié dans le " Drapeau Blanc " sous la plume du contre-amiral de Courson.

Sur le point d'être promu au grade de commandeur de l'ordre de Saint-Louis, il décède à Saint-Brieuc le 13 février 1827.

 

Il avait épousé le 27 février 1780 en la chapelle de Lesquifiau en Pleyber-Christ, Anne Charlotte Céleste Barbier de Lescoët né en ce lieu le 6 avril 1763.

Puis en secondes noces Nicole Emilie Françoise Anne Henri de Beauchamps dont il n'eut pas d'enfant.

 

 

 

 

 

 

________________________________

 

Descendants SAR : Christophe de MÉHÉRENC DE SAINT-PIERRE, Renaud de MÉHÉRENC DE SAINT-PIERRE, Yann de MÉHÉRENC DE SAINT-PIERRE.